Terrains et théories

CouvMeillasouxTerrainsTheories   Titre:   Terrains et théories, vol. 1 «Voir poindre»
  Auteur:   Claude Meillassoux
  Collection:   Cahiers libres
  Pages:   483
  Prix:   31 EUR - 55 CHF
  ISBN:   2-940189-21-8483
  Date de publication:   1999


A la différence des rapports d’exploitation qui s’établissent dans la société capitaliste entre classes directement affrontées, l’exploitation coloniale et néocoloniale s’établit d’abord par le contact entre «sociétés» distinctes, l’une dominant l’autre et la façonnant éventuellement, parfois par des détours, à sa propre image. L’histoire de la colonisation en témoigne. En effet, la conquête établit d’abord des rapports avec des souverainetés reconnues que la puissance coloniale cherche à s’attacher par traité. Puis ces pouvoirs politiques étant érodés, déformés ou abattus pour les besoins de l’exploitation coloniale, les rapports entre le colonisateur et la population s’établissent à un niveau plus direct. Ce faisant, les structures de production et de reproduction se transforment jusqu’à changer de nature. 
Pour comprendre la portée de ces transformations, il faut se donner des points de repère à partir de la dialectique inhérente aux systèmes considérés et de celle qui naît de leurs relations. C’est ce à quoi s'attachent, en synthèse, toutes les contributions théoriques et historiques qui forment cet ouvrage.